Types de périodiques

Classification des types de périodiques

La classification des types de périodiques ne peut être absolue.

Tous les critères ne se retrouvent pas nécessairement présents dans un même périodique et il existe

souvent des zones grises dans la distinction entre les différents types de périodiques.

En cas de doute, consultez votre professeur(e).

 

Périodique scientifique

Aussi appelé : revue savante, revue universitaire, scholarly journals, scientific journal.

 

  • Lectorat : chercheurs et étudiants.
  • Rédacteurs : chercheurs, souvent affiliés à une université, un groupe de recherche, une institution.
  • But : diffusion de réflexions théoriques ou de résultats de recherche.
  • Articles assez longs, écrits dans un langage spécialisé, suivis de références bibliographiques; souvent précédés d’un résumé (abstract).
  • Si l’article présente une recherche originale, on retrouvera aussi une description de la méthodologie de recherche utilisée, une revue de littérature et une synthèse des résultats de la recherche.
  • Évaluation des articles par les pairs, avant publication.
  • Exemple : Communication et langages.

Périodique professionnel

Bulletin de nouvelles ou revue officielle d’une association ou d’un groupe professionnel.

  • Lectorat : membres d’une association ou d’un groupe professionnel donné.
  • Rédacteurs : souvent des membres bénévoles.
  • But : informer les membres et les tenir au courant.
  • Exemple : Argus.

Périodique généraliste

Aussi appelé : populaire, de vulgarisation, magazine.

  • Lectorat : large public.
  • Rédacteurs : journalistes non spécialisés, pigistes.
  • But : présentation d’information vulgarisée.
  • Articles assez courts, généralement bien illustrés.
  • Peu ou pas de références bibliographiques.
  • Présence importante de la publicité.
  • Évaluation des articles par la direction du périodique.
  • Exemple : Châtelaine.